MENSONGE#9

« Juste une image »

Béatrice Darnal

Neuvième mensonge:

Sur La Chute d’ïIcare de Pieter Bruegel, notre regard est attiré en bas à droite par un détail incongru, deux jambes qui se noient, seules. Sur la photographie de la plage de Biarritz – de structure fort similaire – nous découvrons en les grossissant jusqu’au pixel neuf détails inapparents. Que s’est-il joué qui est insupportable ? Va et vient de mots et d’images en 32 pages. Voler. Tomber. Tromper

(Format 22 cm x 28 cm, 36 pages, impression sur papier brillant, couverture souple)

Mensonge 9

« MA VIE LA »

Photographies Christine Smilovici

Janvier 2014. Mon oncle est à un tournant de sa vie.

Il reprend son souffle. Il a acheté une maison de village et vient d’y emménager. Tout est à refaire, et c’est bien.

Mais il décède brutalement.

De son dessein n’est resté que l’élan. Sa vie s’est projetée dans un lieu, sans avoir eu le temps de s’y inscrire.

Quelque temps après, deux de ses anciens appareils photo sont retrouvés dans des cartons et me sont donnés. Alors, avec ce matériel, je décide de faire l’inventaire photographique du lieu désiré et non investi..

Format 26 cm x 22 cm, 56 pages, impression sur papier Proline texturé 148 gr, couverture rigide, et un tirage 17 x 24 cm sur papier Epson premium, signé par l’auteur

couv-maviela

« VENDREDI 15 H »

Series de portraits au chantier de Lux – Jean-Pierre Bos

« La transformation d’une partie de Lux (salle de spectacle) a donné à ce lieu une activité de chantier en mouvement permanent, invisible de l’extérieur, où se sont côtoyés les ouvriers de tous corps de métiers. C’est dans l’intention de garder une trace de cet “événement” que le projet photographique a “vu le jour” pour faire émerger le collectif à partir d’un corps singulier. En fin de semaine, le vendredi vers 15 h, dans un “studio bricolé” in situ, le modèle s’installe, fignole son apparence, le photographe ne cherche pas à le surprendre, cadrage de face, sans artifice… » 

(Format 22 cm x 26 cm, 106 pages, impression sur papier mat, couverture souple)

Vend 15h

MENSONGE#8

« Les sept dormants »

Béatrice Darnal

Huitieme mensonge:

Il y a une vingtaine d’années j’ai acheté pour cinq francs aux Puces du canal une boîte à chaussures de la marque Galibier, fermée par un lacet, bourrée de photographies anciennes, anonymes. Des jeunes gens ordinaires inoccupés. Aux versos, ni légendes, ni inscriptions, ni dates. 

(Format 22 cm x 28 cm, 36 pages, impression sur papier brillant, couverture souple)

Mensonge 8

MENSONGE#7

« Les plis »

Béatrice Darnal

Septieme mensonge:

Les plis, Des souvenirs derrière lesquels, et dans lesquels, se cachaient des choses encore plus anciennes, toujours imbriquées les unes dans les autres, proliférant exactement comme les voûtes labyrinthique… 

(Format 22 cm x 28 cm, 36 pages, impression sur papier brillant, couverture souple)

Mensonge 7

« L’ENTRE-DEUX »

Johanna Quillet

L’entre-deux est une série de photographie qui s’arrêtent sur l’affirmation « je regarde le paysage » depuis l’enfance nous regardons le paysage en silence ou pas. C’est une façon de prendre le monde, de le parcourir, dele connaître. La mémoire de chacun devient très vite une sorte de mémoire de paysages, remplie d’émotions.Cette série est une ode à la transformation du paysage, au passage du jour à la nuit, à la différence et aux mouvements, aux infimes détails qui rendent le paysage à ce qu’il est, une pure invention de l’homme.C’est aussi pendant un temps être à la limite de la question photographique et de l’image, s’interroger sur la préhension de l’esthétique du mouvement et pendant un temps se frotter à la membrane infime du temps.

(Format 18 cm x 18 cm, 56 pages, impression sur papier mat, couverture rigide)

Cover entre deux

MENSONGE#6

« Magies »

Béatrice Darnal

Sixieme mensonge:

Nous avons beau connaître le caractère mensonger de la vie quotidienne, nous nous laissons prendre au jeu, comme ces spectateurs qui, assistant à un tour de magie, savent par avance qu’ils vont être bernés et ne peuvent néanmoins s’empêcher d’être émerveillés par le fait qu’ils le seront tout de même. 

(Format 22 cm x 28 cm, 36 pages, impression sur papier brillant, couverture souple)

Mensonge 6

« SUZANNE » (saisons 1 et 2)

photographies Christine Smilovici

Se souvenir de Suzanne. Nous installer chez elle, manger à sa table puis dormir dans son lit.

Porter son vieux pull puis sa blouse bleueRefaire ses promenades, mettre nos pas dans les siens. 

Lui prêter nos corps pour qu’ils réinventent sa vie.

(Format 13,5 cm x 9 cm, 20 pages, impression sur papier standard, couverture souple avec rabat, façonnage-main, tirage limité)

 

P12905350b

MENSONGE#4

« Le phasme »

Images Béatrice Darnal

Textes François Quet

Croyez-vous aux fantômes, me demanda M. Stein, en me tendant une photographie aux bords dentelés, une photo d’avant. Il n’attendit pas ma réponse. Le jeune homme à gauche, c’est moi. Bien sûr, lui dis-je, qui ne vous reconnaitrait pas ? Vous avez à peine changé. Le vieillard me regarda attentivement. Voyez-vous, dit-il les désignant du doigt, il y a là ma mère, mon père, un couple de leurs amis avec Esther, leur fille. Mais au centre de l’image, que voyez-vous ?

Fallait-il lui dire qu’il n’y avait rien au centre de l’image ?

(Format 22 cm x 28 cm, 36 pages, impression sur papier brillant, couverture souple)

Couve mensonge 4b

« LA COLLINE »

photographies Christine Smilovici

 

Tournon-sur-Rhône, colline de Pierres, 18 juin 2011.

Une jeune voisine est sauvagement assassinée lors de sa course quotidienne. 

La Colline raconte le difficile parcours d’un deuil individuel et collectif et de la nécessaire résilience. Comment poursuivre la vie dans un lieu dévasté par un drame humain de cette espèce ?Combien de fois ne pas imaginer voir l’enfant apparaître à nouveau, comme si rien n’avait été, dans ce paysage qui avait été le sien et qui devait encore être le nôtre ?

(Format 18 cm x 18 cm, 36 pages, impression sur papier mat, couverture souple)

 

Disponible à la Librairie Courtial à Tournon/Rhône 07300, au prix de vente de 15 euros.


Couv la colline